Conseils et astuces
Sport

5 conseils pour ta première journée sur un bike park

Tu as envie de rejoindre la famille des riders de VTT de descente, mais tu ne sais pas par où commencer ? La pratique du VTT sur les pistes en station est accessible à tous, mais ça ne s’improvise pas.

Certains critères sont incontournables : choisir le bon vélo, se protéger avec un équipement adapté, s’assurer d’avoir une condition physique suffisante... Cocher les bonnes cases, c’est la garantie de prendre un maximum de plaisir en bike Park.

Sébastien Aubert, amoureux de VTT et responsable de l’école de VTT Horizon Tout Terrain aux Orres, te donne 5 de ses meilleurs conseils pour éviter les galères.

Bike Park Les Orres VTT

CONSEIL #1



Connais ton lieu de pratique : un bikepark, c'est quoi exactement ?

Les pilotes expérimentés savent spontanément de ce dont on parle. Mais pour les autres, ça n’est pas si intuitif. Selon les pays, les personnes interrogées, les réponses sont toujours différentes. Même entre vététistes, on n’est pas toujours d’accord. Alors, qu'est-ce que c'est un bike park ? Un espace aménagé avec des obstacles naturels et artificiels ? Une zone bétonnée avec des modules pour travailler sauts et virages relevés ? Une succession de pistes de descente dans une station ? Un lieu où on pratique le mountain bike, comme chez les Anglo-saxons ? Un parking pour vélos ? L’équivalent d’un skate park pour VTT ? Pas si évident !

Voilà une définition qui se rapproche le plus possible de la réalité : un bike park est un espace entièrement dédié à la pratique du VTT, avec des aménagements et des services spécifiques.

Sur le bike park des Orres, un réseau de 13 pistes de descente a été aménagé pour offrir des descentes plus ou moins techniques : sauts, virages relevés, racines, bosses et creux, modules en bois... Il n’y a plus qu’à acheter son forfait, choisir sa piste, rejoindre le départ confortablement installé dans l'un des télésièges de la station et se lancer ! Une zone de lavage, des moniteurs diplômés, la possibilité de louer son équipement sont disponibles sur place.

Le bike park des orres en images

En images

CONSEIL #2



Acquiers un minimum de technique

Tu n'as jamais mis les pieds sur un bike park et tu te demandes si c'est fait pour toi ? Tu fais des balades en VTT ou même quelques descentes, mais tu n'oses pas te lancer ? Il n'est pas nécessaire de savoir gérer un double backflip pour te faire plaisir.  Expert-e, débutant-e ou quelque part entre les deux, peu importe. Il suffit de choisir une descente adaptée à ton niveau, à tes envies et ta forme du moment. Facile, le niveau des pistes reprend les mêmes codes qu’à ski, du plus facile (les vertes) au plus ardues (les noires, voire les ultra-noires).

Il te faudra tout de même quelques compétences techniques pour te faire plaisir et éviter les chutes. La vitesse exige concentration et contrôle de son vélo. Maîtriser les techniques de pilotage telles que le freinage, l'équilibre, la trajectoire dans les virages est essentiel pour évoluer sur les pistes en sécurité.

La meilleure manière d'apprendre et de progresser, c'est de passer quelques heures avec un moniteur VTT. Tu gagneras beaucoup de temps dans ta pratique. Cela t'évitera de prendre de mauvaises habitudes, bien difficiles à corriger par la suite. Prendre des cours de ski, c'est logique. Alors pourquoi ne pas faire de même en vélo ?

Tu peux aussi t'entraîner sur des terrains similaires à ceux du bike park. Dès que tu en as l'occasion, pratique la lecture de terrain et la prise de décision rapide pour améliorer ta réactivité. Et surtout, roule dès que tu peux. Dans tous les cas, ce sont les riders qui se préservent et qui roulent intelligemment qui progressent et qui vont le plus loin.

CONSEIL #3



Le meilleur vélo pour s’amuser sur un bike park

Plusieurs types de VTT permettent de dévaler les pistes. Chaque pilote a sa préférence. Si tu n'es pas équipé, tu peux louer ton équipement aux Orres 1650 et 1800. C'est la solution idéale pour tester le matériel et les pistes du bike park. Les loueurs te conseilleront sur le vélo le plus adapté pour toi.

Voilà les meilleurs choix pour ta session :

  • Le VTT all-mountain : tu es débutant-e ou intermédiaire ? Tu peux explorer les pistes de la station avec un All-Mountain. Seule obligation : avoir un débattement minimum de 150 mm. De quoi se faire plaisir sur de belles descentes bleues et rouges.
  • Le VTT de descente (DH) : les descendeur-euses qui cherchent la vitesse, les descentes cahoteuses, les pistes plus cassantes et techniques, opteront pour un VTT de descente (DH). Ce vélo robuste est spécialement conçu pour les terrains accidentés et des descentes rapides.
  • Le VTT d'enduro : le compromis parfait entre les deux. Polyvalents, ces vélos sont largement suffisants pour s'amuser sur un Bike Park autant que pour la pratique du cross country. Ils offrent un bon équilibre entre capacités en descente et efficacité de pédalage.
  • Et un petit dernier, qui ne concerne pas les débutants, mais qui fait partie du paysage : le VTT de freeride. Il est réservé aux riders qui aiment les descentes extrêmes, les sauts et les figures acrobatiques. Ils sont généralement plus polyvalents que les VTT de descente, avec un débattement moyen (150-180 mm) et une construction plus solide pour résister aux atterrissages difficiles.

Bike Park Les Orres VTT

CONSEIL #4



Le kit de protection optimal

La sécurité est la priorité absolue lorsque tu pratiques le VTT en bike park. Voici la liste des équipements de protection indispensables :

  • Le casque intégral : il est obligatoire sur le bike park. Assure-toi que le casque est homologué pour la pratique du VTT et qu'il est correctement ajusté à ta tête.
  • Les gants : en plus de la protection qu’ils offrent en cas de chute, ils améliorent aussi la prise en main du guidon. Opte pour des gants spécifiques au VTT, avec une bonne adhérence et une protection renforcée au niveau des paumes.
  • Les lunettes : elles vont protéger tes yeux des débris, branches et poussière pendant la descente. L’idéal, des verres résistants aux chocs et une bonne ventilation. Rien de pire que la buée sur les verres lorsque concentré sur ta descente, tu dois gérer les obstacles !
  • Les chaussures : le mieux est de porter des chaussures spécifiques au VTT. Elles ont une semelle rigide qui garantit une bonne transmission de la puissance lors du pédalage et une meilleure adhérence si tu dois marcher sur terrain accidenté.

Les petits + très utiles : un petit sac à dos avec une poche d’hydratation, un kit d’outils de base pour les réparations d’urgence (pompe, clés Allen, démonte-pneu et chambre à air de rechange), de quoi grignoter.

Team commencal Les Orres Jit de protection otpimal

CONSEIL #5



Vas-y mollo !

  • Avance progressivement : fais en sorte que ta progression se fasse petit à petit. En commençant par les pistes les plus faciles, tu t'amélioreras rapidement et passeras aux descentes plus techniques. Respecte tes limites et ne te précipite pas.

Aux Orres, les deux pistes vertes de la zone « Easy ride » sont conçues pour une première approche du VTT DH. Prends tes marques tranquillement, en toute sécurité. Tu rejoindras très rapidement les quatre bleues, sur lesquelles tu testeras des descentes plus ou moins douces, quelques modules et virages relevés pour prendre confiance en toi et goûter aux premières sensations fortes. Chaud pour passer au niveau supérieur ? À toi les rouges ! Quel que soit ton choix, tu progresses à ton rythme et relèves de nouveaux défis au fur et à mesure de ta pratique.

 

  • Prends le temps de reconnaître le terrain. Une première descente tranquille te permet de repérer les virages et les divers obstacles. Tu pourras alors enchaîner la deuxième plus rapidement. Dans tous les cas, adapte ta vitesse.

 

  • Une équipe de Bike Patrol (patrouilleurs VTT) parcourent le bike park tout au long de la journée pour s’assurer que tout se passe bien. Ils ont une tenue identifiable, tu les reconnaîtras facilement. N’hésite pas à leur demander des infos, des conseils, de l’aide si nécessaire. Ils sont là pour ça.

 

  • La récup’, ça compte ! Accorde-toi suffisamment de repos après ta séance d’entraînement ou ta session bike park.

Le conseil de Gawa, Ambassad'Orres sur le bike park

Les paysages sont incroyables, et c'est juste trop bien. Mais il ne faut pas se chauffer trop, parce que ça n'est pas du ski. Le niveau des pistes en vélo, ça peut être un peu plus tendu. Donc il faut bien s'adapter et ne pas partir direct sur des pistes qui ne sont pas à son niveau. En bike park, on peut prendre de la vitesse tout de suite, parce qu'on est en montagne, et se laisser entraîner. Donc ne pas griller les étapes, commencer tranquillement. Et après, aller découvrir et se faire plaisir !

Gaël Gougne, dit Gawa, ambassad'Orres bike park des Orres

Prêt-e à te lancer ?

Passe à l'action !

Je prends un cours de VTT             Je découvre le bike park                Je réserve mon forfait